Boxe : L’AIBA sanctionne sévèrement Azad Kelani Bayor

Azad Kelani Bayor véritablement dans des problèmes. Le président de la Confédération africaine de boxe a été suspendu pour 3 ans de toute activité liée à la discipline. La sanction a été prise la Commission de Discipline de l’Association internationale de Boxe (AIBA).

Les déclarations de celui qui occupe aussi la présidence du CNO Togo (Comité national Olympique du Togo) lors des Championnats d’Afrique de Boxe en juin dernier n’ont pas été appréciées par l’AIBA.

Bayor a été reconnu coupable de « sérieuses violations du Code disciplinaire de l’AIBALa Commission Disciplinaire a constaté qu’une réaction hostile et menaçante à l’endroit des officiels de l’AIBA par les spectateurs après le résultat d’un combat le dernier jour de la compétition a été exacerbée par les commentaires de M. Bayor« selon le communiqué de l’AIBA rendu public ce lundi.

Lourde sanction sans appel de la part de l’instance internationale qui voudrait passer un message clair à tous les acteurs.

Azad Kelani Bayor a plusieurs casquettes dans la discipline : ancien président de la Fédération togolaise de boxe (Fetoboxe), vice-président et membre du Comité exécutif de l’AIBA.

Il n’est pas le seul à être sous le coup de la sanction de l’AIBA. la Fédération congolaise de boxe ne pourra plus organiser des compétitions de l’AIBA au cours des deux prochaines années.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *