Bénin-championnat: Composer avec le facteur pluie

Prévue pour démarrer à 14h, la cérémonie de lancement du championnat national du Bénin n’a débuté qu’aux environs de 16h30. Un retard dû en partie à une pluie qui a arrosé la capitale béninoise toute la journée.

Certains même émettaient des doutes quant à la tenue de l’événement au vu des flaques d’eau qui existaient partout.

Tout compte fait, le match a eu lieu. Mais dans quelle condition?

A la fin de la rencontre, les deux camps ont doigté l’état de la pelouse. Actions ratées, balles manquées glissades sont entres autres tristes spectacles offert.

« Avec la pluie il y avait un peu de gène surtout vous aviez vu beaucoup de glissades« ,  s’est plain Ibrahim Ogoulola, capitaine des Requins

 » La pluie est venue aujourd’hui pour nous bénir. Merci Dieu » nous a lancé un supporter de l’USS Kraké en soulevant les mains vers le ciel.

Tout compte fait, les acteurs doivent faire avec puisque c’est la saison des pluies. L’idée pour la fédération béninoise de football c’est de relancer la compétition. Et ce à tout pris. A chaque acteur de se préparer à ces éventuels aléas.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *