Cameroun : Rigoberg Song revient sur son risque de faire la prison

 

L’ex-capitaine des Sang et Or du Racing Club de Lens et des Lions Indomptables du Cameroun, Rigoberg Song serait concerné par un scandale financier de près de 700 millions de Francs CFA. Selon les informations, un dossier d’accusation déjà scellé, se retrouverait en instance au Tribunal Criminel Spécial (TCS) à Yaoundé au Cameroun.

Ainsi, l’affaire pourrait rebondir à tout moment. Cependant, l’ancien patron de la défense de Galatasaray a tout nié sur toute la ligne par rapport à ce sujet.

En réalité, d’après Cameroun-Info.Net, Rigobert Song, en complicité avec Lionel Mébé Nkoulou, le fils d’Edgar Alain Mébé N’goh, aurait fait plusieurs livraisons fictives de gilets pare-balles à l’armée alors que ce dernier était ministre de la défense au Cameroun.

La déchéance de ce ministre aux pouvoirs tout particulier, aurait permis de mettre la main sur son réseau d’affaires dans lequel se trouvent les deux présumés qui auraient détourné les fonds, c’est-à-dire, sont Song et Mébé N’Koulou.

Pour le moment, ces deux hommes sont dans le viseur de la justice camerounaise car, les enquêtes sont en cours pour avoir les idées plus claires sur cette affaire qui apparait comme un feuilleton à multiples épisodes.

Selon les informations, Lionel Nkoulou serait en fuite actuellement vers Paris, sous prétexte qu’il va faire la dot de sa compagne. Il aurait continué son voyage vers le Canada pour ne plus revenir au Cameroun.

Rigobert Song resté au pays, a donné son avis par rapport à cette situation depuis l’Egypte où il se trouve actuellement, sur invitation de la CAF : « Je suis bien Rigoberg Song et je veux éclaircir les choses. Les gens ont l’art de toujours utiliser les réseaux sociaux pour dire n’importe quoi. Je n’ai aucun problème, aucun souci. Jamais j’ai été interrogé. Jamais j’ai été interpelé. Je n’ai aucun problème, contrairement à ce qui se raconte dans les réseaux sociaux. Je n’ai pas reçu de convocation, je ne sais même pas de quoi il s’agit. Alors, que les gens arrêtent de vouloir déstabiliser les autres ou ternir l’image d’autres personnes. Je vous remercie », a déclaré Rigoberg Song.

Choupo-Moting : le Camerounais victime d’accident après son mea-culpa

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *