Elim CAN U20 : Les raisons de la débacle du Togo au Gabon

Les qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations  des moins de 20 ans ont démarré le weekend dernier. Opposé au Gabon, le Togo a essuyé une lourde défaite 4-0 à Libreville. Une lourde défaite qui risque d’etre difficile à remonter au match retour.

Si l’on fait un retour sur le match aller au Gabon, certains observateurs ne semblent pas surpris de la déroute des juniors Togolais. Certains arguments semblent concourir en leur faveur. S’il est vrai que le dirigeant, Ayivi Ekuevi est reconnu pour son sens tactique et sa methode de gestion d’effectif, beaucoup reconnaissent que cette mission semblait déjà compliquée.

Nommé à quelques jours de son match retour à Khartoum avec l’As Togo Port, le technicien local n’a eu que quelques séances d’entraînements avec les joueurs sélectionnés. Tout compte fait, il y avait encore espoir jusqu’à Libreville. Mais le système tactique de 5-4-1 adopté par les togolais n’a rien arrangé. Un système qui mettait complètement Thibaut Klidjè seul face à des défenseurs rompus à la tache.

Oui, l’autre déséquilibre selon nos information reste le manque d’expérience de l’effectif  du Togo. La plupart des joueurs togolais convoqués sont issus de centre de formation. 11 joueurs issus des académies sur les 21 sélectionnés. 6 issus de la D2 et 4 de la D1. Un niveau bas par rapport aux joueurs gabonais qui évoluent déjà dans les équipes comme MangaSport et autres. Pour ceux qui ne sont pas en D1, après les centres de formations ils participent au championnat de la ligue de l’estuaire, l’équivalent de la D3.

L’on n’oubliera pas de relever que 6 de ces joueurs gabonais ont disputé la Coupe d’Afrique des Nations cadette l’année dernière. Une expérience qu’ils ont donc mis à profit face à des joueurs togolais pas en jambes. La mauvaise qualité de la pelouse sur laquelle a été disputée la rencontre n’a pas permit aux togolais de déployer leur stratégie.

La question de l’âge?

Beaucoup doutent aujourd’hui de la véracité de l’age de certains de ces joueurs Gabonais. Au vu de la morphologie de certains, on leur donnerai plutôt un age supérieur à l’officiel. Tout ceci n’est que supputation. Certains joueurs togolais n’ont pas également pu effectuer le déplacement en raison de certains problèmes de passeport. De quoi limiter les marges de manœuvres d’Ayivi.

Espoir d’une remontada à Lomé?

Pour ceux qui connaissent bien l’entraîneur des U20 du Togo la réponse serait affirmative. Ayivi Ekuevi a su montrer durant des années qu’il est possible de retourner des situations improbables. La qualification de son club, As Togo port en phase de poule de la ligue Africaine des Champions en est une illustration parfaite. Reste à prendre conscience des lourdes failles et les corriger. Sinon, les gabonais risquent d’arriver à Lomé en conquérants.

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Césaire Aimé ATTI dit :

    Nous souhaitons tous une bonne chance à nos éperviers juniors, mais il y a quelque chose qu’il faut éviter dans le football togolais, on subit toujours avant de réagir, ce qui n’est pas du tout bon pour notre football, faudrait qu’on revoit ça, aujourd’hui les chances de qualification de l’équipe togolaise sont minimes, faut pas toujours qu’on croit au miracle, comme le dit souvent Frank NOUYAMA, bonne chance à nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *