France : Deschamps juge la forme de Pogba, Sissoko, Mendy et Thauvin

 

Didier Deschamps s’est prononcé sur l’actualité de l’équipe de France sur SFR Sport. Le patron du staff technique des Tricolores a effectué une mise au point par rapport à la forme actuelle de certains de ses joueurs. Il a notamment évoqué le cas des joueurs comme Paul Pogba (Manchester United), Benjamin Mendy (Manchester City), Moussa Sissoko (Tottenham) et Florian Thauvin (Marseille) qui pourront être sur la liste des 23 Bleus pour la coupe du monde.

 

A l’approche de la Coupe du monde, les choses se précisent chez les Bleus de France. Selon Didier Deschamps, il n’y pas de soucis avec Paul Pogba. En-dedans avec Manchester United ces temps-ci, à cause du système de José Mourinho qui l’oblige à gérer des tâches défensives, le milieu de terrain a toujours le soutien de son sélectionneur : « Je regarde ce qu’il fait, il n’est pas en difficulté. Il a eu une petite blessure, là il était malade. Pour le moment, il réalise une très, très bonne saison avec Manchester United », a laissé entendre Didier Deschamps au micro de SFR Sport. C’est sans doute une manière de montrer que l’ancien joueur de la Juventus de Turin rentre dans ses plans pour le rendez-vous mondial qui a lieu dans quelques mois.

 

Moussa Sissoko (28 ans) n’est pas non plus loin de la liste des 23 de Didier Deschamps. Selon le sélectionneur des Bleus, le joueur a ce qu’il faut pour une compétition pareille : « Ce n’est pas mon chouchou, je l’apprécie. Moussa, c’est le prototype du soldat. C’était le soldat de Casanova à Toulouse, c’est le soldat de Pochettino à Tottenham, même si ça a été plus compliqué au départ. Il n’a pas d’état d’âme. Qu’il commence le match ou qu’il rentre deux minutes, dix minutes, vingt minutes, il est dans son registre. Il donne, il donne. Il est très apprécié de ses partenaires et craint par ses adversaires », a fait comprendre Deschamps.

 

Benjamin Mendy peut encore croire en une possible participation à la coupe du monde 2018 qui a lieu en Russie. Le latéral gauche, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit en septembre dernier, peut y croire s’il retrouve sa forme : « Il est dans des temps de passage qui sont bons, voire très bons. Après, c’est se remettre dans le rythme, dans l’entraînement collectif, reprendre la compétition. Mais il fait tout, je sais qu’il a la volonté », a estimé l’ancien coach de la Juventus Turin, au sujet de l’arrière gauche de la France qui a comme concurrents à ce poste, Layvin Kurzawa et Jordan Amavi.

 

Florian Thauvin (24 ans) qui porte l’Olympique de Marseille sur ses épaules cette saison, a également de bonnes chances de participer à la coupe du monde 2018 avec l’équipe de France. Le sélectionneur national l’a rassuré et lui demande de continuer sur sa belle série : « Ce qui a changé ? C’est qu’il a ces statistiques-là. Un joueur offensif doit être décisif. Il marque et fait marquer. Il peut jouer dans différents systèmes. Il a cette régularité-là. Les joueurs offensifs sont jugés là-dessus. Ils peuvent faire de très bons matchs sans marquer mais il est là pour marquer et faire marquer, lui comme d’autres », a remarqué le champion du monde 1998.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *