Coupe du Togo : Ametana Kokou, le coach de l’Olympique de Vo croit en une victoire contre Espoir de Zio

 

Le week-end prochain, les terrains du Togo vont servir de cadre aux matchs comptant pour les 16e de finale de la coupe nationale. L’Olympique Football Club de Vo qui est aussi en course dans cette compétition, se mesure à Espoir FC de Zio le dimanche 18 mars prochain. Cette affiche est l’une des plus attrayantes de cette étape de la compétition. Dans une interview accordée à votre site le www.radiosportfmtg.com, Ametana Kokou, le coach de l’Olympique de Vo parle de sa formation, ses dirigeants et le prochain match en coupe du Togo.

 

www.radiosportfmtg.com : Bonjour coach Ametana

Ametana Kokou : Bonjour monsieur

RSFT : Vous êtes à la tête de l’Olympique de Vo depuis un temps déjà et les choses se passent bien avec cette formation. C’est quoi le secret du succès que connait ce club avec vous ?

A.K : A l’Olympique, il y a un grand boulot que nous venons de commencer en complicité avec les dirigeants. Ces derniers sont toujours là pour nous apporter ce dont nous avons besoin pour faire avancer le travail et le club. On s’entraine bien et les enfants aussi sont assez réceptifs. Heureusement pour le moment, tout se passe bien et cela fait ma fierté. On va continuer à travailler pour être plus compétitifs dans les jours à venir, car le secret en football, reste le travail bien fait.

RSFT : Maintenant vous êtes à l’étape des 16e de finale de la coupe du Togo. Comment se prépare l’Olympique de Vo ?

A.K : On se prépare bien pour la coupe du Togo. Normalement le 4 mars, on devait livrer ce match contre Espoir FC de Zio mais la FTF a reprogrammé les matchs de cette épreuve sur le 18 mars. Donc, en ce moment, nous-nous préparons sérieusement au niveau de l’Olympique de Vo pour éliminer le club de Zio et atteindre les 8e de finale de cette coupe nationale.

RSFT : Espoir FC de Zio évolue dans la division d’élite du Togo et vous, vous êtes en 3e division actuellement. C’est jouable ?

A.K : Les joueurs qui sont dans ce club, on les connait. Nous partons sur le même pied d’égalité. Les joueurs d’Espoir ne vont pas jouer avec 4 jambes. Ils ont 2 jambes comme mes joueurs, donc c’est un match ouvert que nous allons disputer de la première à la dernière minute. Le message passe au niveau des joueurs de l’Olympique de Vo également. On travaille beaucoup dans ce sens pour faire comprendre aux enfants qu’il n’est pas nécessaire de se soucier de la différence de niveau entre les deux clubs. Donc, ils vont y aller à fond, je le crois. On est en football où il y a toujours un vainqueur et un vaincu mais, lorsqu’ils vont arriver chez, ils repartiront avec une défaite.

RSFT : Vous avez enregistré des départs comme Keglo Yao (Anges), Toudi Mensah (Anges), Koudoga Kossi (Anges), Djiwonou Daré (actuellement blessé) et Hevi Beaugars. Comment vous gérez ces absences ?

A.K : Après le départ de ces joueurs qui étaient quand même des éléments clés de mon effectif, nous avons fait appel à certains joueurs dans les différents districts de football de la préfecture et on fait le travail avec eux. Ils répondent d’ailleurs assez aux entrainements et ils comprennent les systèmes que nous mettons en place. Nous avons aussi fait appel à certains joueurs qui se sont illustré lors des différents tournois qui sont organisés sur les terrains périphériques pour faire l’affaire. Pour le moment, il n’y a pas d’inquiétude.

RSFT : Coach merci beaucoup.

A.K : Merci à vous aussi monsieur le journaliste.

Match amical : Nouvelle victoire pour Olympique FC de Vo

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *