Mondiaux d’Athlétisme/Marathon : L’Afrique place trois athlètes sur le podium

 

Aux mondiaux d’athlétisme de Londres en Angleterre, les Africains font la loi au marathon. En effet, Kirui du Kenya, Simbu de la Tanzanie, et Tola de l’Éthiopie ont dominé le marathon des Mondiaux d’athlétisme de Londres ce dimanche. Geoffrey Kipkorir Kirui qui nous vient du Kenya a poursuivi la longue tradition victorieuse de son pays en décrochant dimanche le titre de champion du monde 2017 du marathon après une longue course dans les rues de Londres. En 2 h 08 min 27 sec, Kirui a réussi à porter à 5 le nombre de Kenyan ayant déjà remporté ce titre. Kirui a devancé l’Éthiopien Tamirat Tola (2:09.49) et le Tanzanien Alphonce Felix Simbu (2:09.51).

Agé de 24 ans, Kirui a donc toutes les chances pour briller sur la plus mythique des distances de l’athlétisme. Rappelons que Kirui avait déjà remporté cette année le marathon de Boston aux Etas-unis. Tola a empoché aux Jeux de Rio la médaille de bronze sur 10 000 m. Kirui et Tola ont longtemps offert un joli mano à mano, détachés ensemble avant même le 30e kilomètre. Les deux hommes ont fait cause commune pour creuser l’écart sur la meute des poursuivants, avant que Kirui ne trouve les ressources pour s’échapper après le 35e kilomètre pour une course folle vers le totre de champion du monde de sa catégorie.

Tola de l’Ethiopie a longtemps essayer de jouer le trouble fête entre les deux mais c’est finalement le Kényan Geoffrey Kipkorir Kirui qui est devenu champion du monde du marathon des Mondiaux 2017 d’athlétisme.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *