Nice : Mario Balotelli dans les mailles de la police italienne

 

 

Mario Balotelli a encore des soucis avec les forces de l’ordre italiens. En effet l’attaquant de l’OGC Nice a été arrêté par la police italienne en fin de journée de samedi pour excès de vitesse. Il a été contraint de payer une amende et cette conduite lui a fait perdre cinq points sur son permis de conduire.

Mario Balotelli a été surpris samedi après-midi à une vitesse excessive au volant d’une Ferrari sur une autoroute près de Padoue, dans le nord de l’Italie. Une patrouille de la police routière de Vicenza a suivi et arrêté le bolide de l’Italien circulant à très grande vitesse en direction de Venise sur l’autoroute A4, qui traverse le nord de l’Italie, a annoncé hier Il Giornale di Vincenza.

Le journal en question estime que l’ancien avant-centre de l’Inter de Milan roulait à une vitesse de 200 km/h. La police italienne trouve que ce chiffre est un peu exagéré et elle s’est contenté d’évoquer un excès de vitesse de plusieurs dizaines de km/h au-dessus des 130 autorisés. Balotelli a présenté calmement ses excuses et a pu repartir au volant de son bolide après avoir payé une amende et perdu cinq points sur son permis de conduire.

Mario avait déjà perdu dix points sur son permis en 2011 (le permis italien en compte 20), avant de collectionner 18 amendes pour excès de vitesse en 2012 et 2013, le plus souvent sur cette même autoroute A4. Apparemment l’attaquant italien va aussi vite en voiture que sur les terrains de football.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *