Togo : Analyse de la Liste des 18 pour le tournoi de l’UFOA

 

La liste du Togo pour affronter la Côte d’Ivoire en match unique lors du tournoi de l’UFOA 2017 est connue et des choix incompréhensibles sont encore faits par Jean Paul Abalo. Le sélectionneur a sorti une liste qui laisse présager une contre-performance qui s’annonce déjà dans le camp des Eperviers locaux qui doivent jouer gros contre les Eléphants locaux lors de cette compétition organisée par le Ghana. Le football togolais est entre de mauvaises mains aujourd’hui et cela s’illustre par les résultats que ce pays enregistre au fil des rencontres qu’il livre. Quelle analyse peut-on faire de cette liste du Togo pour le tournoi de l’UFOA ?

Les oubliés de Jean Paul Abalo

D’abord, Abalo Jean Paul se permet de choisir deux gardiens seulement alors qu’il a la possibilité d’en choisir trois. Tout ne s’arrête pas là car la grosse surprise reste la non-sélection du meilleur gardien du championnat togolais de première division. Dans quel pays on refuse de donner la chance aux meilleurs quand on sait qu’une équipe nationale est une sélection des meilleurs joueurs du moment ? La question reste posée et Yacoubou Nourridine suivra malheureusement cette compétition à la télé au lieu d’y prendre part. Pour cette compétition, la CAF donne la possibilité aux pays participants de faire évoluer des joueurs locaux et ceux qui évoluent en Afrique de l’ouest. Alors pourquoi le sélectionneur du Togo n’a pas fait appel aux défenseurs comme Dadzie Kodjovi (Akwa United), Nouwoklo Martin (As Gagnoa), Djouhadji Joseph (Rivers United), Camara Cheikh Aziz (Enugu Rangers) et même Zonor Ayayi et Monglo Coco (AS OTR) qui assurent chaque week-end au sein de leurs clubs respectifs ? Tout ressemble à une pure plaisanterie bien orchestrée par Claude Leroy et Jean Paul Abalo qui font du business avec les joueurs togolais surtout ceux de la sélection locale.

Au milieu de terrain on ne peut pas comprendre l’absence des joueurs comme Houega Komi Aimé Hyacenthe (AS OTR) et un certain Victor Mensah Nukafu (Entente II) qui ont montré des très belles choses tout au long de la saison et qui peuvent quand même figurer sur cette liste des 18 pour le tournoi de l’UFOA. Au niveau de l’attaque de cette sélection, il faut reconnaitre que lors du dernier tournoi Trophée Sport FM, il a des joueurs qui ont fait de très belles prestations et qui mériteraient une place au sein de cet effectif. On peut évoquer des noms comme Nelson Igoe (AS Togo-Port), Koulibaly Abdoul Rarack (CSJ Mounass) et surtout Ouro Agoro Ismael (Agaza) qui a été la véritable révélation avec un très gros match en finale sous les yeux de Jean Paul Abalo au terrain ASFOSA à Ablogamé. Agoro Ashraf qui est le meilleur buteur du championnat n’est pas sélectionné pour cette compétition. Sacré Abalo Jean Paul !

Les éternels indésirables sont présents

Dans ce groupe de joueurs, on a certains qui sont toujours là, alors qu’ils savent pertinemment qu’ils ne joueront pas. Il s’agit des joueurs comme Elom Gna-Védji qui va toujours à la guerre mais n’est jamais au front. En dehors de ce gamin, on peut citer un certain Mawuena Franck à qui ont change de poste à tout bout de champ pour ne pas l’utiliser. En dehors de ceux-ci on peut évoquer le cas des joueurs comme Kouloun Maklibe et Guillaume Yenoussi qui sont en baisse cruelle de régime mais qui sont toujours convoqués pour les matchs de la sélection locale des Eperviers du Togo.

Les rares satisfactions de la liste des 18

Quoi qu’on dise, il y a quand même certains joueurs qui méritent de figurer sur cette liste pour l’aventure de l’Ufoa au Ghana. Abotchi Dové et Bassa Djeri Sabirou ont leurs places au sein de l’effectif mais Yacoubou Nourridine parmi eux sera mieux pour une sélection plus compétitive. Des joueurs comme Issifou Bourahama et Ouro-Samah Hakim sont aussi les bienvenus sur cette liste. Au milieu de terrain, tout le monde est acceptable sauf Gna-Védji et Mawuena qui n’apportent rien à cette sélection des Eperviers locaux. Au niveau de l’attaque, on ne peut que compter sur Komlan Agbegnadan car les autres attaquants sur cette liste ont déjà montré leur limite mais on peut donner un peu de chance à Sewonou. Cependant, on verra bien ce que cette sélection va produire le 9 septembre prochain dans ce tournoi de l’UFOA qui aura lieu au pays d’Abédi Pélé.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *