Togo- Boxe : Le nouveau président de la fédération Toto Tessilimi « Notre boxe est tombée »

Elue le 19 aout dernier, la nouvelle équipe de la Fédération Togolaise de Boxe est rentrée en possession des dossiers ce mardi matin au cours de la passation de charge. La cérémonie s’est déroulée au siège du comité olympique national du Togo. Et c’est le bureau intérimaire qui a travaillé pendant 12 mois qui a transmis les clés du bureau.

Notre reporter a rencontré le nouveau président de la Fédération Toto Tessilimi qui parle de la santé de son instance, de l’élection dernière, du programme à suivre au cours de son mandat, le sponsoring et aussi le gouvernement.

Radio Sport Fm Tg : Toto Tessilimi bonjour !

Toto Tessilimi : Bonjour Radio Sport fm !

Radio Sport Fm Tg : Toto Tessilimi vous venez de gagner le congrès a la fédération togolaise de boxe avec une petite recule, que dites-vous aujourd’hui ?

Toto Tessilimi : Comme vous-même vous l’avez vu ce n’était pas facile et nous avons lutté beaucoup pour arriver à ce stade.

RSFT : Dans quel sens parlez-vous de lutte ?

TT : Ça veut dire que notre boxe est tombée, notre boxe est à-plat. Je peux dire c’est tomber et on devait la ramasser.

RSFT : Beaucoup ont même dit qu’il est mort et qu’il ne reste qu’à le transporter vers le cimetière.

TT : Non, non, la boxe n’est pas morte mais c’est tombé par terre, on a tout fait maintenant pour la ramasser et on l’a ramassée et ça doit aller nécessairement.

RSFT : Vous l’avez ramassée, ce n’est pas quelque part éparpillée, ce ramassage a été facile ?

TT : Heureusement que ce n’est pas éparpillée. Si c’est éparpillé on aura de la peine à la ramasser donc ce n’est pas éparpillé, Dieu merci.

RSFT : Cette élection a été très serrée face à Mensah qui est un acteur de cette discipline sportive comme expliquez-vous ça, ça veut dire qu’il a également des gens derrière lui ?

TT : Oui je vous dis que c’est l’organisation qui a marché, rien ne peut se faire sans l’organisation. Nous sommes organisés. Avec l’organisation et par la grace de Dieu, on a gagné l’élection, ce n’était pas facile mais je vous dis qu’on l’a fait et qu’on l’a réussie.

RSFT : Qu’est-ce que TOTO TESSILIMI veut apporter désormais pour que ce sport puisse se remettre en route ?

TT : Comme je vous l’ai dit mon programme l’a témoigné. On a deux termes, le court et le moyen terme, nous allons ensemble remédier à la boxe au Togo et j’ai confiance à ma liste, et je sais que ma liste n’est pas une liste paresseuse, c’est une liste combattante.

RSFT : Quelle est la première action toute suite que votre bureau compte faire dans les jours et semaines à venir ?

TT : Nous allons faire les états généraux de la boxe et rassembler tous les acteurs de Lomé à Cinkasse avec l’appui du ministère et l’appui des sponsors nous y arriverons.

RSFT : L’éternel problème c’est les moyens, où comptez-vous les trouver désormais pour relancer la boxe togolaise ?

TT : Comme vous le savez toute fédération doit avoir des subventions de l’état.

RSFT : Mais ces subventions de l’état posent souvent des problèmes ?

TT :  ça pose problème mais on a vu ça avec le ministère nous comptons avoir ces subventions. De deux, on compte beaucoup sur les sponsors, on doit les écrire.

RSFT : Il en y a ici ?

TT : Ici et à l’extérieur. On a des sponsors à Lomé, au Togo.

RSFT : C’est vrai ?

TT : C’est vrai, il y a des sponsors partout, par exemple Togo Telecom c’est un sponsor, Moov c’est un sponsor, même Sport fm c’est un sponsor aussi.

RSFT : C’est vrai pourquoi pas ? Toto TESSILIMI vous êtes le président de la Fédération Togolaise de Boxe, vous voulez conclure sur quel mot ? Sur des mots d’espoir ? Ou quoi finalement ?

TT : C’est sur les mots d’espoir que je veux conclure et dire que ça doit bouger et ça va bouger.

RSFT : Vous avez les moyens pour ?

TT : Si, si on a les moyens pour le faire. Vous allez voir. Je vous avais dit que ma liste n’est pas une liste paresseuse, c’est une liste combattante. Je n’ai pas copté les gens de ma liste, je n’ai pas fait appel à la candidature mais j’ai choisi les compétents, j’ai choisi les têtes qui peuvent le faire

RSFT : Vous êtes sûr que demain il n’y aura pas de grains de sable qui se glissent dans la machine ?

TT : Il n’y a pas de soucis.

RSFT : Vous ferez normalement les 4 ans à venir ?

TT : Les 4 ans à venir, même s’il faut encore 4 ans, ça fera 8 ans et redynamiser la boxe togolaise.

RSFT : Donc vous n’avez pas envie de quitter après 4ans ?

TT : Si on travaille bien !

RSFT : Merci Toto TESSILIMI, président de la Fédération Togolaise de Boxe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *