Togo : Ces joueurs expatriés qui reviennent se ressourcer au pays

 

Ils ont quitté leur pays (Togo) pour aller monnayer leur talent ailleurs. Ils ont eu des parcours différents avec des hauts et des bas. Mais ils sont de retour au pays cette saison, certains, pour relancer leurs carrières, d’autres, pour finir en beauté celle-ci. Eux, ce sont les joueurs togolais évoluant entre temps à l’étranger qui ont rejoint la division d’élite du Togo cette saison.

 

DONOU KOKOU LIASSIDJI

 

Le latéral droit de Semassi de Sokode a évolué au pays sous les couleurs d’ASKO et de Maranatha de Fiokpo. Aujourd’hui, l’international togolais est de retour au pays après quelques saisons passées au Nigéria où il défendu les couleurs d’Enugu Rangers. Toujours impressionnant avec les Semons, il a même tapé dans l’oeil du sélectionneur national Claude Leroy qui l’a convoqué en sélection lors des matchs de la journée FIFA contre une sélection locale circonstancielle du Togo et l’Ile Maurice. Souvent titulaire dans la défense de Sémassi, il apporte toute son expérience à cette équipe en championnat.

 

ENINFUL KWAMI KACLA

 

L’ancien joueur de l’AS OTR (à l’époque AS Douanes), a quitté le pays depuis des années pour tenter une carrière professionnelle à l’étranger. Après avoir remporté le titre en 2005 avec une belle génération composée par des joueurs comme Wallace Sassou Lolo, Batana Modeste, Salou Tadjou, Tossou Kodjo, Doté Gérome, Saibou Badarou, Amendi Kalou, les frères Marco et Albert Nomo-The et autre Waki Emeka, le défenseur central a pris la direction de la Moldavie où il s’est engagé avec Shériff Tiraspol. Il a passé trois saisons (2006-2009) au sein de ce club dont il a porté le maillot à 32 reprises. Eninful Kacla a également évolué en Libye (Al-Ittihad Tripoli), en Tunisie (US Monastirienne et US Marsa), avant de rejoindre le Gabon où il a signé au FC Sapins. Entouré par Kouloun Maklibè et Adegnon Philippe, ils forment une défense expérimentée à Dyto.

 

MANI DJANDJAN SAPOL

Mani Sapol est de la génération des cadets qui ont disputé la coupe du monde des moins de 17 ans en 2007. Aujourd’hui à Dyto, il a fait quelques pays africains avant de partir en Moldavie où il a évolué quelques saisons avec un autre Togolais, Mamah Abdoul Gafarou, avant de revenir signer au Togo pour défendre les couleurs des Robots Rouges. Mani a notamment porté le maillot de Chabab Aurès Batna (Algérie) et Al- Ittihad Tripoli (Libye) avant de partir en Moldavie. A Dyto cette saison, il s’affirme comme un véritable patron au milieu de terrain. D’ailleurs, son réalisme ne passe pas inaperçu car, il a déjà marqué 7 buts depuis le début de la saison et a été élu joueur du mois une fois.

 

WOME WARREN DOVE

L’ancien meneur de jeu de Maranatha FC a quitté le pays en 2011, après 3 saisons passées au sein de ce club pour rejoindre Liberty au Ghana. Au terme de la saison 2009-2010, Warren quitte le Ghana pour l’Afrique du Sud où il est passé par Free State Stars, Mamelodi Sundowns, Orlando Pirates et SuperSport United. Il a mis un terme à son contrat avec le club de SuperSport United où il n’avait pas de temps de jeu cette saison pour revenir au pays. Alors que le joueur est sur le point de donner son accord à l’AS OTR, c’est finalement Gomido de Kpalimé qui lui fait signer un contrat. Agé de 26 ans, il est clair que Wome est au pays pour se faire une nouvelle santé, avant de repartir pour d’autres challenges sur le continent ou ailleurs.

 

ALOENOUVO BAKER

 

Formé à l’Olympique de Vo, Aloenouvo Baker a porté également le maillot de l’US Masseda au Togo avant de partir en Tunisie. Le 1er juillet 2008, il rejoint le club tunisien de l’Avenir Sportif de La Marsa. En janvier 2012, il change de club en signant avec l’Espoir Sportif de Hammam Sousse. Le 5 septembre 2012, il signe pour deux ans avec le Stade Gabésien avant de rejoindre LPS Tozeur. Revenu au pays, Baker a posé ses valises à Dyto ou il joue parfois comme milieu de terrain et parfois comme attaquant.

 

 

AGUIDI FOOVI

Formé à l’académie Liberty Sport d’Agbodrafo, Aguidi Foovi a rapidement rejoint le Burkina Faso pour signer à Santos FC. En 2014, il part au Ghana pour signer à Hearts Of Oak. Le 8 novembre 2016, il a signé en Egypte sous les couleurs d’Al Ahli. En méforme depuis un moment, il est revenu au Togo où il a rejoint le contingent d’anciens pensionnaires de la division d’élite du Togo, faisant de Dyto, l’équipe qui a le plus de joueurs expérimentés en championnat. Alors que Dosseh Koffi est parti à Skopje en Macédoine, une place de titulaire est donc garantie à Foovi Aguidi, étant donné que Guillaume Yenoussi est en-dedans ces derniers temps.

Togo : Wome Warren Dove, « Gomido est le meilleur choix en ce moment »

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *