Togo : Claude Leroy parle de la découverte de Bassa Djeri Sabirou

 

Depuis un bon bout de temps, Bassa Djeri Sabirou s’est imposé comme un véritable titulaire dans les cages des Eperviers du Togo. Inconnu du public sportif togolais à l’époque, l’ancien portier de Gbikinti de Bassar a rapidement tapé dans l’œil du sélectionneur national qui le préfère à Yorgan Agblemagnon et Alhassani Dida Fatao au sein de la sélection togolaise.

Dans une interview au sujet du football africain, le sélectionneur des Eperviers du Togo, trouve qu’en Afrique, tout est possible dans le football : « La principale caractéristique de l’Afrique, c’est que tout y est possible. Un exemple : l’actuel gardien de la sélection du Togo, Sabirou Bassa-Djeri, était voilà peu un parfait inconnu, même au Togo. Je l’ai découvert lors d’un match de quartier, à Lomé, la capitale. Un mois plus tard, il débutait dans la sélection nationale face à l’Algérie lors d’un match officiel comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Quelques semaines plus tard, il signait un contrat au Coton sport de Garoua, au Cameroun, un des grands clubs d’Afrique. Une telle trajectoire, météorique, est inimaginable en Europe, où les joueurs progressent par étape, sont formés par paliers, selon des méthodes rigoureuses. L’Afrique oblige à être ouvert d’esprit et à ne pas être scolaire », a fait savoir Claude Marie François Leroy.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *