Togo : Le colonel Guy Kossi Akpovy à propos du Tournoi des Retrouvailles

 

La 11e édition du Tournoi des Retrouvailles est entrée dans l’histoire depuis dimanche à Kpalimé avec le sacre de Gaillards FC d’Avédji. Présent lors de la finale de cette compétition, le colonel Guy Kossi Akpovy, président de la Fédération Togolaise de Football s’est prononcé sur cette compétition sans oublier de rappeler ce que la Fédération Togolaise de Football (FTF) est appelée à faire, et comment elle s’y prend pour y arriver.

Le président de la FTF reconnait qu’il y a des formations au cours de cette compétitions, qui peuvent être bénéfiques pour sa structure afin de parfaire sa manière de travailler : « Ce programme fait par Sergio, je crois qu’il y a eu des formations et d’autres choses que la fédération peut apprécier à sa juste valeur pour en faire beaucoup de choses parce qu’aujourd’hui en matière de football, c’est une question de moyens. Ce que Sergio fait, la fédération en profite pour faire ses programmes ou bien insérer sa formation dans l’organisation donc de ce tournoi à chaque fois que l’occasion nous le permet. Donc merci pour tout ce que Sergio fait », a déclaré le président de la FTF.

Il a également souligné ce que fait déjà comme effort la fédération pour le succès du football togolais. Il n’a pas manqué de rappeler que quand on gère une institution de ce genre, on ne doit pas non plus se lancer dans toutes les choses, au risque de se retrouver dans des situations compliquées : « C’est vrai que la fédération fait beaucoup de choses. Quand vous voyez tout ce que nous faisons, il y a la D1, la D2 et le football féminin. C’est l’argent qu’il faut investir. La fédération n’a pas des ressources propres, et tout ça, si vous ne savez pas gérer, des fois vous tombez dans des situations incroyables. Mais aujourd’hui, je remercie Dieu pour tout ce que nous faisons pour l’instant. Nous sommes entrain de terminer le championnat. C’est le plus important », a laissé entendre le patron de l’instance faitière du football togolais.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *