US Open : Rafael Nadal redevient le patron du tennis mondial

 

C’est à A Flushing Meadows que l’Espagnol Rafael Nadal a de nouveau repris le fauteuil du tennis masculin. Kevin Anderson n’a pas su démentir les pronostics l’annonçant battu, sinon balayé par un Rafael Nadal qui était à la conquête de son 16e titre du Grand Chelem. Il n’a donc pas laisser passée l’occasion de planer à nouveau sur le tennis mondial.

L’homme de Johannesburg n’a résisté que six petits jeux avant que l’Espagnol ne prenne la mesure de son adversaire et de son engagement en trois manches (6-3, 6-3, 6-4). La rencontre ressemble aux deux semaines traversées sans véritable opposition pour le taureau de Manacor. La célébration tout en retenue de Nadal après la balle de match en disait long sur l’écart qui sépare les deux joueurs et l’absence de tout suspense sur le sort du tournoi de cette année.

Cette victoire lui permet pourtant d’asseoir sa place au panthéon de son sport. Avec désormais seize titres en tournois du Grand Chelem, le Majorquin n’est dépassé que par Roger Federer, qui compte trois majeurs de plus que lui.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *