Usain Bolt : Sa blessure se présente comme une trahison pour sa nation

 

Lors de la course du 4×100 mètres aux derniers championnats d’athlétisme qui se sont déroulés à Londres, l’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt s’est blessé. Cela a vraiment fait pitié à plus d’un mais au finish, on a l’impression que le Jamaïcain a trahi tout le monde car il savait que ce n’était pas évident de prendre part à cette course. En effet, les confrères du journal l’Equipe révèlent dimanche que Usain Bolt était blessé avant le départ du 4×100 mètres et qu’il a malgré tout fait le choix de prendre le départ. « Pas une question de vouloir mais de devoir » selon le Jamaïcain lui-même. Usain Bolt a conclu la dernière course de sa brillante carrière par une blessure à l’ischio-jambier, chutant durant le dernier relai du 4x100m samedi dernier à Londres en Angleterre.

Bolt était conscient de la situation

Usain Bolt affectueusement appelé ‘’La foudre’’ a choisi de prendre le départ de la dernière course en ayant conscience de sa blessure bien avant le coup d’envoi de cette course. Ainsi se présentent les dessous de la dernière course du meilleur sprinter du monde qui embrasse donc la retraite la tête basse et surtout sur une jambe. Blessé en séries le matin, Bolt a « ressenti quelque chose dans sa cuisse » selon ses propres dires, mais a finalement tenté sa chance, refusant de quitter les pistes sur un forfait de dernière minute. « Personne ne veut finir sa carrière sur une blessure. J’aurais plus facilement accepté de finir 3e ou même en dehors du podium, mais pas sur une blessure » se défend le Jamaïcain.

Excès de débauche d’énergie

Pourtant, la question de ne pas s’aligner a longtemps traversé l’esprit de la sélection jamaïcaine tenue au courant des ennuis physiques de leur star. Le coureur devait déclarer forfait pour donner la chance à d’autres coéquipiers de se lancer mais on l’a retrouvé au départ à la surprise générale : « J’ai été surpris de voir Usain arriver avec ses pointes à la main pour repartir au stade, je pensais qu’il viendrait juste pour soutenir l’équipe… » raconte Ricky Simms, l’agent de Usain . Mais Bolt a insisté, travaillant sur son corps en s’échauffant au maximum. La longueur protocolaire avant la course a finalement eu raison de ses espoirs selon le recordman du monde du 100 et du 200 mètres qui l’exprime en ces termes : « On a beaucoup travaillé avec le kiné sur la cuisse et l’idée était que je m’échauffe énormément, que je ne me refroidisse surtout pas. Alors j’ai fait beaucoup de lignes droites. Et ça allait. On a fait des passages de bâton avec l’équipe. Mais juste avant de rentrer sur la piste, il y a eu deux cérémonies de médailles. Un non sens. On attendait derrière le panneau et le vent s’engouffrait et je n’avais aucun moyen de rester chaud. Mon corps et ma cuisse se sont refroidis et je pense que ça a contribué au fait que je me sois blessé »  s’est plaint le champion jamaïcain.

Il parle de sens de devoir

Usain Bolt s’est préparé au maximum pour être en condition et tenter de décrocher une dernière médaille. « La Foudre » s’est finalement écroulée après 50 mètres de sprint dans la dernière ligne droite, terrassé par une douleur, à la jambe gauche, une « crampe à l’ischio-jambier gauche » selon le médecin de la délégation jamaïcaine. Conscient de sa blessure, Bolt a malgré tout décidé de s’élancer, poussé par le poids de ses responsabilités et de sa légende sans penser à sa santé et l’image qu’il montrerait s’il n’y va pas jusqu’au bout. Dans tout cela Usain parle de devoir au lieu d’assumer ses responsabilités d’avoir trahi son peuple en se lançant sachant que c’était presque mission impossible : « Mon kiné Eddy m’a demandé :  »Es-tu sûr de vouloir courir ce soir ? » Je lui ai répondu que ce n’était pas une question de vouloir mais de devoir » a déclaré Bolt après son échec. Selon le quotidien sportif, Bolt n’a laissé transpirer aucune frustration, ni de déception malgré une sortie loin d’être à la hauteur de sa carrière remplie de titres et de records.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *