Handball : Trois pays africains en route pour le Mondial 2018 de handball

 

Trois pays africains sont en pôle position actuellement pour une possible qualification pour la coupe du monde de handball qui a lieu en 2018. C’est bien l’Égypte qui occupe le fauteuil du leader à mi-parcours de la 13ème édition du Championnat d’Afrique des Nations des cadettes de handball qui se joue à Abidjan en Côte d’Ivoire. Au terme de quatre rencontres pour certains et trois pour d’autres, les tendances se dessinent au niveau de la qualification pour le Mondial qui se jouera en 2018.

Avec 6 points (+53) en trois matches, l’Égypte est en tête du classement devant les six autres nations engagées dans cette compétition.Le pays des Pharaons devance la Tunisie et l’Angola avec le même nombre de points certes, mais à la différence de buts inscrits soit respectivement +28 et +27. Ces trois nations ont chacune un match en moins dont le plus attendu entre l’Angola et la Tunisie prévu dimanche 17 septembre 2017.

La RD Congo arrive en quatrième position avec 4 points, fruit de ses deux victoires sur l’Algérie et la Côte d’Ivoire. Mpoua Nkouam Célestin et ses joueuses n’en finissent pas de surprendre, et surtout d’impressionner à chacune de leurs sorties. Pour espérer figurer dans le top 3 qualificatif pour le prochain Championnat du Monde, les Congolaises devront nécessairement battre les Angolaises et les Sénégalaises, leurs derniers adversaires dans cette compétition.

Le Sénégal (2 points), la Côte d’Ivoire (0 point -36) et l’Algérie (0 point -58) n’ont aucune chance de s’offrir une place qualificative pour la coupe du monde de la discipline. Leurs nombreuses défaites les recalent d’office du rendez-vous mondial.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *